Visite Coustiro Basso

De Saint Luc

Après avoir rencontré Franck au Printemps des bières, on est allé visiter la micro-brasserie un jeudi en fin de journée. Il ne brassait pas ce jour-là, mais ça valait le coup, la visite était vraiment sympa, et il n'est pas avare de conseils. Finalement on a moins parlé de technique que de l'entreprise Dionysos, la façon dont il s'en sort, dont il cherche à se différencier avec des bières spéciales (violette, litchi, pistache... et bientôt chocolat, une commande pour un salon), la vie qui va avec le brassage et la vente sur les foires.

L'entrée de la brasserie

Coordonnées

  • Ferme de Coustiro Basso
  • 31560 St Leon
  • Tél : 05 62 71 27 56
  • Mob : 06 26 60 71 15
  • Site Web : La Dionysos
  • Attention, la ferme se situe sur la droite direction Nailloux quand on vient de St Leon. Les personnes munies de GPS ont tendance à se planter et à aller chemin de Coustire Basse, qui n'est pas au même endroit.

Visite

Concassage

Le concasseur
  • Quand on est arrivé, Franck était en train de concasser. Petite entorse au tout manuel, il en avait marre de concasser à la main donc il a investi dans un concasseur électrique. L'outil a beau être automatique, il faut quand même rester à côté pour remettre du grain toutes les 2 minutes.
  • Lorsqu'il concasse, le mélange des malts est déjà prêt. Il concassait un mélange de 6 malts différents pour une bière spéciale.

Brassage

  • On entre dans la pièce dédié au brassage. Ici, on travaille à l'ancienne, pas de pompe. Tous les transferts entre les cuves sont fait à la main dans des seaux. C'est fastidieux, et ça interdit de plus gros volumes. En contrepartie, les risques d'infesction sont minimisés, car le nettoyage est plus facile.
    • Une cuve de brassage : un tank à lait monté sur un réchaud à paëlla branché sur deux bouteilles de gaz.
    • Une cuve de filtrage : cuve inox dans un châssis en plastique qui permet de faire baigner la cuve inox dans de l'eau froide pour le refroidissement. Le filtrage est fait avec un tamis.
    • Une cuve tampon en inox
  • Le filtrage est fait en deux passes, et le gâteau strié, comme on laboure, pour récupérer le maximum de jus, et donc de sucre.
La cuve de brassage
La cuve de filtrage

Fermentation

  • A la fin du brassage, la bière est mise dans des fûts en plastique d'une cinquantaine de litres dans une pièce chaude attenante.
  • Enfin, la cave, à côté. Elle est naturellement froide. Dans le temps, elle contenait du vin. Là encore, on est dans l'artisanal, pas de système de chauffe ou de refroidissement. La cave comporte un trou creusé au kazoo, pour les périodes de grosses chaleurs, que l'ont peut remplir de glaçons.
La cave
La noire à la violette

Dégustation

  • La visite s'est conclue par une dégustation. C'est la blonde qui était au frais. On a plutôt une préférence pour les bières assez colorées, mais la blonde nous a très agréablement surpris par son caractère, en particulier la force du houblon.
  • Pour finir, chacun est parti avec une carton de 6 bouteilles (dont deux ont des étiquettes dessinées par leur fille Lya, 4ans !).
  • Espérons que la prochaine fois qu'on y va on aura une bonne bière à leur faire goûter...