Grosse Georgette

De Saint Luc
Kit Ambiorix

Quatrième kit. Notre premier après la formation à Foix.


Brewferm Ambiorix
Couleur Ambrée
Sucre 1.075kg
Eau 14L
Densité 1.060


Réalisation

Phase 1 : mise en cuve
  • Date : Jeudi 21 février 2008
  • Levure : livrée avec le kit
  • Sucre : blanc
  • Eau : Robinet déchlorée par évaporation puis bouillie
  • Quantité d'eau (avec le kit, avec le sucre, en plus) : sucre + kit : 2L, rajout 12 L
  • Densité initiale : 13 Plato -> 1.053 (à corriger selon t°)
  • Température d'introduction des levures 28°C (therm. ikea), 26°C (them band), levures à 24°C (ikea)
  • Température du placard : 20.5
Fermentation primaire
Fermentation primaire
  • Jour 3 (Dimanche 24 février)
    • Activité du barboteur : pas énorme
    • Température : 23°C (mercure), 21°C (ikea), 23°C (cuve)
    • Densité : 6 Plato -> 1.024 (à corriger selon t°)
  • Jour 7 (Jeudi 28 février)
    • Activité du barboteur : néant
    • Température : 23°C (mercure), 21°C (ikea), 23°C (cuve)
    • Densité : 3.5 Plato -> 1.014 (à corriger selon t°)
  • Jour 10 (Dimanche 2 mars)
    • Activité du barboteur : néant
    • Température : 22.5°C (mercure), 21°C (ikea), 23°C (cuve)
    • Densité : 3 Plato -> 1.012 (à corriger selon t°)
  • Jour 14 (Jeudi 6 mars)
    • Activité du barboteur : néant
    • Température : 24°C (ikea dans la cuve), 22°C (cuve)
    • Densité : 3 Plato -> 1.012 (à corriger selon t°)
Phase 2 : mise en bouteille
  • Jour 14 (Jeudi 6 mars 2008)
    • Sucre 120g (comme indiqué) dans 1/2 L d'eau bouillie
    • Transvasement dans l'autre cuve sans trop remuer
    • 21,5 bouteilles de 0,65 cl
Transvasement : début
Transvasement : en cours
Transvasement : fin
Embouteillage

Remarques

  • Le mélange kit + sucre + eau chaude est plutôt long à refroidir. Même au frigo. Surtout sur de faibles volumes : ici on avait 12 L d'eau à température ambiante pour 2 L d'eau chaude. Du coup les levures ont du attendre un moment dans la casserole avant de pouvoir être introduite. Avantage : elle ont le temps de bien s'activer. Iconvénient : dans une casserole avec une assiette sur le dessus c'est pas top, elles risquent d'attrapper la mort. La prochaine fois on attendra un peu avant de préparer les levures. Et on fera le mélange avant de manger pour éviter de devoir attendre le refroidissement jusqu'à tard.
  • Avant embouteillage le goût est très amer.
  • Au transvasement on a soulevé un peu la cuve sinon il en restait vraiment trop, mais doucement quand même.

Dégustation

  • Jeudi 3 avril, on ouvre les premières Grosses Georgettes.
  • Beaucoup de gaz : ça pète comme du champagne.
  • Ca mousse ! Belle couleur. Du nez.
  • C'est très amer.
  • Les deux bouteilles mises au congélateur quelques minutes avant ont plus de goût que celles servies à température ambiante.
  • Une bouteille tombe par terre. A l'ouverture elle arrose toute la cuisine. On lui trouve un goût caramélisé fort agréable.
  • On ne s'en rend pas compte tout de suite, mais elle tape un peu, à retardement. Le kit indique 6.5° d'alcool. Nos mesures de densité, peut-être pas très précises, donnent plutôt 6°.